Projet de quartier social « Eco-Life Venning » à Courtrai

Projet de quartier social « Eco-Life Venning » à Courtrai en collaboration avec Van Marcke

Les responsables de la revalorisation du quartier Venning à Courtrai ont placé la barre très haut: un quartier zéro énergie et neutre en CO2 qui respecte les réglementations du secteur des logements sociaux. Le maître de l’ouvrage, la société courtraisienne de logements sociaux « Goedkope Woning », entend définitivement en finir avec les préjugés liés aux quartiers sociaux en optant résolument pour un renouvellement radical de différentes facettes du quartier.

Il a été décidé d’adopter une démarche écologique très poussée doublée d’une grande participation des riverains. Les nouveaux contrats signés entre locataire et bailleur doivent balayer l’immobilisme qui prévalait chez tous les acteurs depuis de nombreuses années. Par ailleurs, il souhaite également éviter toute approche « soixante-huitarde » nombriliste et quelque peu élitiste. Au contraire, il a opté pour une approche pragmatique qui n’est pas tellement orientée sur l’économie d’énergie individuelle, mais surtout sur la création d’un meilleur sentiment collectif de communauté sociale et sur des habitudes de vie plus saines parmi les habitants, autant d’éléments qui laissaient jusqu’ici à désirer dans le secteur social. 

L’on vise en effet tout particulièrement à réduire la consommation d’énergie, à encourager les habitants à adopter un mode de vie plus écologique et à aménager l’espace collectif et public de manière exemplaire. Auparavant, le quartier Venning (163 habitations) se distinguait par ses piètres performances en matière de qualité durable. Pourtant, compte tenu de l’importance de son potentiel de croissance lié à son emplacement favorable, il a été repris en 2009 à titre de projet pilote dans le cadre de la candidature déposée par Goedkope Woning pour obtenir des subsides européens Concerto pour les constructions basse énergie. Ce projet ECO-Life qui ambitionne de revaloriser très rapidement l’ensemble du patrimoine de 1 400 habitations en atteignant un haut degré de développement durable a pris le meilleur de nombreux autres projets internationaux.

Entre-temps, les 82 premiers appartements passifs ont été construits et mis en service. Selon les estimations, l’ensemble du projet – 196 habitations et 3 phases – devrait s’achever en 2015 et  les frais de constructions devraient s’élever à 30 millions d’euros environ, auxquels l’Europe ajoute encore quelque 3 millions d’euros.

Van Marcke collabore à la réalisation d’un quartier neutre en CO2
Toutes les habitations adoptent le plus possible les principes de construction de la maison passive, en d’autres termes une très bonne isolation, une étanchéité au vent impeccable et un système de ventilation individuel (maison) ou collectif (appartements). Au sud, des grandes protections solaires sont prévues. Des panneaux PV sont placés sur les toits des bâtiments bien orientés.  L’eau chaude sanitaire est fournie par une centrale énergétique à biomasse équipée de stations d’étage du type Mini City d’Alfa Laval. Van Marcke fournit ces modules décentralisés avec une partie des sanitaires, qui assurent l’alimentation en eau chaude et en chauffage de tous les appartements et maisons.

Avantages
Les modules décentralisés qui sont installés par habitation sont tous alimentés par la centrale à biomasse qui utilise des copeaux de bois. Le grand avantage de cette formule réside dans la limitation des frais d’entretien de l’installation de chauffe (entretien d’une seule chaufferie centrale en lieu et place de nombreux appareils individuels), tout bénéfice aussi pour les habitants. Qui plus est, ce module compact est équipé d’un compteur d’énergie qui permet une facturation correcte des consommations individuelles. Cette approche présente donc des avantages non seulement écologiques, mais aussi économiques. Elle a aussi été retenue dans le cadre du deuxième projet pilote au Pottenbakkershoek pour y fournir de l’eau chaude et du chauffage à 24 appartements.

Calendrier et état des lieux
Le projet s’étend sur 6 ans. La première année (2010) a été consacrée à la préparation, à l’élaboration du concept de quartier et aux plans de construction et d’exécution.  La dernière année (2015) est prévue pour mesurer les prestations et assurer le suivi. Les 4 années de construction restantes sont subdivisées en 3 phases de construction.
Tous les plans de construction ont été dressés par BURO II & ARCHI+I, un partenaire à part entière qui a apporté une contribution déterminante à l’ensemble du projet. Au terme de la première phase de 82 appartements, ce sera au tour de 64 nouvelles habitations et ensuite de 50 habitations rénovées. Ces travaux ont d’ores et déjà commencé. Au nombre des autres partenaires du projet ECO-Life, figurent l’université de Gand, les architectes EVR, le spécialiste de l’énergie e-ster, Eco-power et la ville de Courtrai. Le réseau de chaleur et la centrale énergétique à biomasse ont été conçus par Ingenium.
Au terme de ce projet, en 2015, le « Venning nouveau » aura très largement changé de visage et se révélera un environnement à (mieux-)vivre écologique qui fera la fierté de ses habitants. Il deviendra le premier quartier de logements (sociaux) neutre en CO2 en Flandre et s’érigera en exemple d’une approche inédite et enthousiasmante dans bien des domaines.


Bureau d'étude: BURO II & ARCHI+I & Ingenium
Client: Goedkope Woning cvba
Adresse: Spinnerijkaai - Damastweverstraat - Tekenaarslaan - Tapijtweverstraat
Localité: 8500 Courtrai
Année de réalisation: 2013

Contact

PR Manager

agnes.jpg

Agnès Pringiers

apringiers@vanmarcke.be

Tel: +32 56 23 77 31

GSM: +32 479 97 93 14

linkedinbtn.jpg